Vivre un été éphémère ou durable ?

Pour beaucoup d’entre nous, après une année bien remplie, l’envie peut être forte de décompresser et de profiter pleinement de cette période particulière de l’année où les contraintes sont mises de côté ou se font moins prégnantes.
Nous espérons bien vivre avec un temps superbe, des moments de liberté, de fêtes, de rencontres, de découvertes de toutes sortes.
Il y a bien des façons pour prendre en compte ces désirs légitimes, un peu trop rêvés par-fois, pour devenir vraiment une belle réalité.
Alors pour parvenir au terme de ces mois de juillet et août en étant heureux de ce qu’ils nous auront apporté, il nous faut sans aucun doute préparer le terrain.
Que cherchons-nous ? Que souhaitons-nous vraiment ?
Car, ce que nous mettrons en avant, orientera la façon de les vivre et le résultat.
Ce temps de liberté est, bien plus qu’on ne le pense souvent, primordial pour orienter sa vie.
Combien de couples se sont ‘’trouvés’’ durant ces temps de vacances ?
Combien d’amitiés solides et fidèles se sont nouées à travers les rencontres dans des activités de loisirs ?
Combien de décisions ont mûri en chacun durant des heures de marche, de contemplation, de nouveautés découvertes, de partage et d’expériences de vacances ?
Ne laissons donc pas aux sollicitations de toutes sortes la primeur de nous accaparer sans discernement.
La vie nous apporte son lot de possibilités, mais ayons le soin de garder notre vie en main, d’en être les pilotes.
Nos choix nous permettent d’engranger durablement une belle moisson.
Nous laisser aller au gré des caprices du vent, comme une feuille morte nous transformerait en girouette aux mouvements éphémères.
Pour que soient pleinement réussis nos espoirs de vacances, prenons garde de garder l’équilibre.
Un temps pour l’activité physique … Un temps pour le repos du corps.
Un temps pour l’activité culturelle… Un temps pour le silence réparateur.
Un temps pour la fêtée et le bruit… Un temps pour l’intimité.
Un temps pour s’éclater… Un temps pour se ressourcer.

Beaucoup de propositions nous sont offertes, à nous de savoir choisir.
Sinon, le goût de ces moments fugaces serait bien éphémère.
C’est au prix des choix faits que nous pourrons plus tard conserver un souvenir durable de vacances inoubliables.
Je n’oublie pas ceux qui seront au service des vacanciers, ils vivront en d’autres moments ces mêmes espaces de liberté et de repos.
Bon été à tous sous le soleil de la baie, celui qui rayonne et celui du coeur.

Jean François NEAU
Diacre—Pastorale du Tourisme et des Loisirs

 

La lettre pastorale de Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes

 

Le mercredi, le Pape François accueille les pèlerins venus à Rome et dispense une catéchèse lors de l’Audience générale à 10 h. Cette rencontre se déroule sur la Place Saint-Pierre ou dans la salle Paul VI au Vatican.
Retransmise et traduite en direct par KTO.