À propos du chauffage dans nos églises

Il n’a échappé à personne que les coûts de l’énergie ont fait un bond ces derniers temps. Pour nos paroisses, les contrats sont négociés au niveau diocésain, mais cela ne nous a pas protégés et l’évolution est terrible (X 4,5 pour le gaz par exemple). Je ne doute pas de votre générosité pour participer à la quête chauffage, mais il nous faut être sérieux et économes sur ce domaine.
Voici donc ce qui a été décidé : nous allumerons le chauffage quand il fait :
– moins de 15 degrés dans l’église pour les messes du dimanche
– moins de 12 degrés pour les messes de semaine (plus courtes)
– là où cela est possible, nous diminuerons le nombre de radiants en fonctionnement, encourageant les fidèles à se regrouper dans les parties chauffées de l’église.

Je suis sûr que vous comprenez aisément le bien-fondé de ces mesures et que vous saurez vous
couvrir un peu plus, si nécessaire…

Merci de votre compréhension et de votre patience, et bien sûr n’en voulez pas aux sacristains qui
ne font que suivre les consignes !

P. Christophe