L’éveil à la foi pour les 3 à 6 ans

Dates des rencontres 2023/2024 de l’éveil à la foi, pour partager la Parole de Dieu
1ᵉʳ octobre 2023
12 novembre 2023
3 décembre 2023
21 janvier 2024
11 février 2024
17 mars 2024
7 avril 2024
9 juin 2024

Accueil des enfants directement dans la salle à proximité de l’église Sainte-Thérèse (la Baule) un peu avant 11h
Retour des enfants dans l’église à l’offertoire

L’âge de la petite enfance (entre 3 et 6 ans) est un moment important pour le «  devenir chrétien  ».
À cet âge de la vie, les propositions doivent privilégier l’imprégnation. Le petit enfant se familiarise avec des manières de prier en s’imprégnant de la prière de ceux qui l’entourent, il apprend à poser des gestes de la foi en imitant ceux qui les font avec lui. Il aime écouter des histoires en osmose avec la personne qui les lui lit. (Texte national pour l’orientation de la catéchèse en France).
L’Éveil à la foi chrétienne est indissociable de l’Éveil à la vie humaine. Pour l’enfant, son corps participe à tout ce qu’il découvre, ses sens sont stimulés et sollicités. C’est donc avec tout son être qu’il viendra à Dieu dans sa spontanéité pour se découvrir aimé de Dieu.

L’éveil à la vie de foi : rappel de l’enjeu !

L’éveil à la foi permet à un enfant de découvrir combien il est aimé de Dieu. Qui mieux que ses parents peuvent amener l’enfant à cette découverte ?
L’éveil à la foi n’est en aucun cas une catéchèse ou une pré-catéchèse. C’est un temps d’imprégnation plus encore que d’initiation pour les enfants de 3 à 6 ans. Ils sont accompagnés de leurs parents ou d’un autre membre de la famille, grands-parents, parrains, marraines…, éventuellement rassemblés autour d’une animatrice. C’est un cheminement proposé à toute la famille.
Que votre enfant soit baptisé ou non, que vous soyez pratiquant ou non, l’éveil à la foi accueille tous les parents qui sont en recherche. Chaque famille arrive avec sa propre histoire.

« L’éveil à la foi implique toute la famille  »

Aujourd’hui, les rencontres avec les 3-7 ans associent les parents qui y trouvent pour eux-mêmes un espace d’échanges.
Comment les parents participent-ils à l’éveil à la foi  ?
Aujourd’hui, les parents souhaitent davantage s’impliquer dans tous les aspects de l’éducation de leurs enfants, y compris dans le domaine religieux. De ce fait, les propositions pastorales s’adressent à l’ensemble de la famille. Les familles pratiquantes trouvent un espace de paroles et de questionnement et peuvent approfondir leur foi. Les autres découvrent dans ces rencontres un visage d’Église accueillant.
Dans une rencontre d’éveil à la foi, il leur faut réserver du temps à un dialogue entre parents et enfants qui se poursuivra à domicile. Les parents pourront redire avec leurs mots ce qu’ils ont entendu.
Au moment du baptême, les parents s’engagent à proposer la foi à leurs enfants. Mais ils se sentent souvent démunis, à tort ou à raison, et ils ont besoin d’être soutenus. On ne peut pas demander aux familles d’exercer leur responsabilité de l’annonce de la foi sans les aider. Le Texte national pour l’orientation de la catéchèse en France le souligne en demandant que «  la paroisse s’engage, elle aussi, à les écouter, à les aider dans leur recherche, à les accueillir dans la discussion, à les aider en cas de problème […] en favorisant la rencontre et le partage entre les familles, en formant les jeunes adultes à découvrir et à prendre en compte les enjeux de l’éducation de leurs enfants.  » Cela implique toute la communauté chrétienne.