Edito du 12 juin : une histoire d’Amour

Une histoire d’Amour

 

Lorsque la Pentecôte est passée, le temps ordinaire reprend ses droits ; pourtant, les trois semaines qui suivent sont marquées par trois grande fêtes. Après avoir reçu l’Esprit Saint comme un feu qui nous dévore, nous sommes invités à contempler l’Amour de Dieu que ce feu signifie.

Le premier dimanche célèbre la Sainte Trinité : l’amour si parfait entre les trois personnes divines qu’elles ne font qu’un seul Dieu, unique Créateur et destination finale de nos vies. Nous sommes ainsi tous invités à ne faire qu’un en Lui pour l’éternité. Comme il est heureux que les jeunes de la paroisse fassent leur profession de foi en ce dimanche, alors que toute l’Eglise se rappelle d’où elle vient et où elle va : créée par la Sainte Trinité, elle est en chemin vers une communion parfaite avec Elle.

Le dimanche suivant est celui du très Saint Sacrement du Corps et du Sang du Seigneur. C’est le signe et le moyen le plus parfait que Dieu nous ait donné pour vivre de son amour au quotidien. En restant au milieu de nous, il nous montre sa sollicitude, en se faisant nourriture. Il continue de s’offrir à nous, en venant en nous ; il établit avec chacun de nous cette communion qui donne un sens et une espérance à notre vie.

La troisième semaine est marquée le vendredi, par la Fête du Sacré Cœur de Jésus. N’allons pas croire que nous fêtions un organe du corps du fils de Marie. Ce que nous célébrons : c’est cette capacité infinie du Christ, Fils de Dieu, et donc de Dieu Lui-même à nous aimer. L’amour parfait qui est en Dieu (Trinité) se donne à nous (Eucharistie) et nous accueille en Lui (Sacré Cœur). Dans le cœur de Dieu, nous avons tous une place car Il nous aime infiniment.

Ce temps ordinaire nous emportera jusqu’à la fête du Christ Roi de l’univers, nous invitant à nous mettre en marche à la suite de Jésus ; mais aujourd’hui, il recommence en nous donnant un objectif : la communion d’amour parfaite avec notre Dieu. Nous pourrons commencer ce chemin d’amour avec la belle rencontre de remerciement aux bénévoles de la paroisse le 24 juin, mais d’ici là comme des fils, réclamons et accueillons l’Amour du Père, du Fils et de l’Esprit Saint

Père Christophe