A vous d’en être les témoins !

C’était le dernier mot de l’évangile des premières communions : 3e dimanche de Pâque, année C (Lc 24, 48).

Le Christ vient d’ouvrir le cœur des disciples à l’intelligence des Écritures, Il leur a dit qu’il devait souffrir, mourir et ressusciter. Il se fait reconnaître comme celui qui fut mort mais qui désormais est ressuscité, vivant pour les siècles (cf Ap 1, 18). Et aussitôt il leur dit « à vous d’en être les témoins ».

Nous pourrions dire que c’est la conclusion du mystère pascal. Dans tous les évangiles, le dernier commandement du Seigneur est d’être témoins, et Saint Luc consacre même un autre livre, les Actes des apôtres, pour raconter comment Pierre et Paul, mais aussi Etienne, Philippe, Barnabé et tant d’autres furent les témoins du ressuscité.

Et nous, nous nous acheminons vers la fin du temps pascal ; nous avons déjà célébré les premières communions de plus de 30 enfants et bientôt (le 16 mai), ce sera les confirmations des jeunes, sommes-nous auprès de ces néophytes et de leurs familles, dans notre paroisse, notre quartier et nos propres maisons, des témoins du Ressuscité ?

Il n’est pas besoin de faire des merveilles ou d’attendre de grandes occasions, mais un simple mot (je prierai pour toi…), une invitation (je vais à la messe…), un geste (bénir son repas, l’enfant qui dit bonsoir …) peuvent déjà mettre sur le chemin du Bon Pasteur.

Alors, soyons attentifs à ceux qui nous entourent, soyons disponibles à l‘appel de Dieu, soyons inventifs dans nos manières de faire, pour que du Temps Pascal, nous passions au Temps de l’Eglise, de la mission et de la fraternité active et invitante.

Que nos vies deviennent témoignage du mystère pascal pour tous.

 

P. Christophe (votre curé)