Suite à la lettre pastorale de l’évêque

Dans la joie que donne l’Esprit

La lettre de l’Evêque

Dimanche dernier, nous vous avons présenté et proposé la lettre pastorale de Mgr Percerou : « dans la joie que donne l’Esprit ». Ce texte est à la fois une relecture des deux premières années de ministère de son auteur et des perspectives, personnelles ou communautaires, pour vivre une conversion et avancer dans la mission. Je n’en avais pas prévus assez mais de nouveaux exemplaires sont maintenant disponibles. Mais ici, je voudrais, par quelques citations, vous encourager à lire et travailler ce texte.

Tout d’abord, un extrait qui nous interroge sur la mission. Ce paragraphe prend place dans le contexte de la Pastorale des jeunes, mais c’est vrai pour nous tous et pour tous nos contemporains :

« Je crois que notre responsabilité est de faire découvrir à tous ces jeunes qu’ils sont aimés de Dieu en Jésus-Christ, qu’il marche avec eux et leur propose la vraie joie et le bonheur qui ne passe pas. Je crois que nous devons leur faire découvrir qu’il les appelle à devenir ses disciples et ses envoyés. Je crois que nous avons à leur manifester notre confiance afin qu’ils prennent toute leur place dans la vie de notre Église diocésaine pour qu’elle brille de l’éternelle jeunesse du Ressuscité et que, ce faisant, puisse naître en eux le désir de la servir. »

            Ensuite un extrait qui nous parle de ce que devrait être notre paroisse :

«  86 Elle porte le souci de faire rayonner le message de l’Évangile pour tous, dans un secteur géographique donné, afin d’ouvrir les cœurs au Christ, Maître et Seigneur de nos vies. Ce souci se déploie dans les trois grandes dimensions de la mission de l’Église : l’annonce de l’Évangile, la célébration des sacrements et la croissance de la vie spirituelle des baptisés, le service des frères, tout particulièrement des plus fragiles. »

            Enfin un appel vibrant à la conversion personnelle :

« 116. J’appelle les divers groupes de jeunes, ainsi que l’Enseignement catholique, à s’engager avec les jeunes sur un chemin de vie et de foi qui permette la rencontre du Christ et de l’Église qui est son corps et dont ils sont des membres essentiels. »

Vous le voyez, ce texte un peu long, un peu foisonnant est aussi un véritable appel et un chemin ouvert qui nous donne la direction. Lisons-le, travaillons-le et laissons-nous être inspirés par lui.

Vous pourrez le trouver dans toutes les sacristies des églises de la paroisse.