l’édito du curé

Il est Ressuscité !

Que puis-je dire d’autre ?
Il est Vraiment Ressuscité !
C’est bien la grande nouvelle, la grande joie qui fait exulter (le chant d’annonce de la résurrection dans la nuit de Pâques commence par le mot exultet qui est une invitation « qu’exulte… »)
Il est vraiment Ressuscité, ce n’est pas une manière de dire, ce n’est pas une image, ce n’est pas symbolique : Il est Vraiment Ressuscité !
J’arrête là les répétitions, mais j’essaie d’approfondir. En quoi est-ce une Bonne Nouvelle pour nous ? Pour lui, c’est certain : Il a triomphé de la mort, Il est vivant ! Pour ses disciples, c’est une merveille : ils retrouvent ce maître qu’ils ont tant aimé. Mais pour nous, 2 000 ans plus tard ?
La Résurrection est la preuve de la véracité de ce que nous a dit Jésus :

  • Il avait annoncé sa mort et sa Résurrection,
  • Il avait dit qu’il triompherait car la mort n’avait pas de pouvoir sur Lui,
  • Il avait dit qu’il était Dieu, maître de la vie et de la mort.

Si ce qu’il a dit sur lui est vrai, alors ce qu’il a dit sur nous l’est aussi : « Je pars vous préparer une place et là où je suis, vous y serez aussi » (Jn 14, 3)
Ainsi se trouve fondée notre Foi en lui, mais aussi notre Espérance en lui pour nous. La vie éternelle, la communion avec Dieu et avec tous les Saints, notre victoire déjà remportée sur la mort est en lui au matin de Pâques…
Pâques est notre victoire, le Christ est notre pâque, le Christ ressuscité est notre victoire ! alors oui redisons-le encore et toujours :
Le Christ est Ressuscité !
Il est Vraiment Ressuscité !
Alléluia !

Christophe (votre curé)