l’édito du curé

Sainte Année 2021

Chers frères et sœurs,

Voici que 2020 est derrière nous, et 2021 s’ouvre à nous. En ce début d’année, je voudrais vous offrir tous mes vœux pour cette nouvelle année. Je sais que je peux les présenter au nom de l’Equipe d’animation pastorale (EAP), du Conseil aux Affaires Economiques (CAEP), de tous les services paroissiaux et de toute la paroisse.

L’année, qui vient de s’écouler, a été plus que particulière. Les temps de confinements et déconfinement, les projets interrompus ou reportés, la maladie pour certains d’entre nous ou de nos proches…

L’année qui vient s’ouvre sous les mêmes auspices…

Alors, quels Vœux ?

Par habitude, je souhaite souvent Bonne et Sainte année à tous. Par humour, à ceux qui me souhaite « la santé », je réponds souvent « et la sainteté ? ».

Peut-être que cette année est un peu moins humoristique. La question de la santé se pose bien sûr, mais chacun ne parle plus que de cela. Le frère devient un risque, le voisin un « réservoir à virus », les rencontres un péril…

Mais la sainteté… La sainteté, c’est le contraire : une rencontre est une occasion d’aimer ; un voisin est un frère que Dieu met sur notre route ; un frère, c’est Jésus-Christ qui croise nos chemins.

L’année qui vient sera dense : Année St Joseph, initiée en décembre ; Année de la Famille qui commencera en mars ; Année de relance après la pandémie… oui, nous pouvons nous mettre au travail mais nous risquons aussi de nous disperser ou de nous épuiser.

Alors mes vœux, pour cette année plus simplement, sont ceux-ci : Que le Seigneur profite de cette année, de ce temps qui nous est donné pour remettre, au centre de nos préoccupations, l’amitié et l’amour que nous devrions avoir pour toute personne qu’Il mettra sur notre chemin. Que cette année, avec ou sans virus, soit pour nous le temps de réentendre le commandement de l’Amour que Jésus nous a laissé, et de le mettre un peu plus, un peu mieux en pratique. Que notre intimité avec Dieu et notre amour fraternel grandissent, s’épanouissent et prennent définitivement la première place dans nos vies.

Oui, que le Seigneur chasse nos peurs et nous donne d’aimer !

Bonne année 2021

Christophe (votre curé)